...

Si vous avez décidé que le moment est enfin venu de vous offrir à vous et à votre famille une piscine, l’une des premières choses à faire est de comprendre quel type de piscine choisir. Instinctivement, les solutions qui viennent à l’esprit sont au nombre de deux : piscine hors sol ou piscine creusée. Mais vous ne savez peut-être pas qu’il existe une troisième option : les piscines semi-creusées.

Aujourd’hui, nous souhaitons vous parler de cette option à mi-chemin : nous analyserons ses avantages et les situations dans lesquelles elle peut effectivement constituer la solution idéale.

Qu’est-ce qu’une piscine semi-creusée ?

Tout d’abord, précisons ce qu’est une piscine semi-creusée. Comme son nom l’indique, il s’agit de piscines qui ne sont installées que partiellement dans le sol, tandis qu’une partie reste hors sol. Ces piscines peuvent être installées de manière à ce qu’un côté entier reste visible, au-dessus du sol, ou elles dépassent du sol en hauteur, généralement de moins d’un mètre.

En fait, les piscines creusées ne sont pas un véritable type, il s’agit plutôt d’une méthode d’installation de piscines creusées ou hors-sol rigides.

Nous spécifions des piscines hors sol rigides pour une raison. Enterrer une piscine hors sol souple n’est pas la même chose. Quelle est la différence ? Il s’agit de piscines à structure temporaire et les mêmes fabricants déconseillent souvent ces modèles, car ils n’ont pas la fiabilité structurelle des piscines hors sol rigides ou enterrées.

Quelles sont donc les structures les plus appropriées pour constituer un sous-sol ?

Comme nous l’avons dit, le choix d’une piscine creusée peut être une évaluation purement esthétique ou une solution dictée par la nécessité. Considérons le deuxième cas.

Quand choisir une piscine semi-creusée ?

Un élément à ne pas négliger lors de la conception d’une piscine est le jardin (ou la zone extérieure où elle sera placée). Les caractéristiques de cet espace, de la composition du sol à sa taille et sa forme, déterminent le type de piscine que vous pouvez y construire. Le plus important : la facilité de creuser, la fréquence des précipitations, l’espace dont vous disposez pour construire.

Les grands jardins accueillent naturellement de plus grandes piscines, mais même les petits espaces peuvent être utilisés pour créer des piscines profondes.

Quelle que soit la composition de votre jardin, les éléments naturels auront une incidence sur la conception de votre piscine. Parfois, une conception à plusieurs niveaux est nécessaire pour tirer le meilleur parti de votre espace.

Collines et pentes

Une piscine semi-enterrée est la solution idéale lorsque votre jardin présente une pente importante. Pour toute personne vivant sur une colline ou un terrain en pente, l’installation d’une piscine creusée peut être impossible. En effet, la solution idéale pour les piscines creusées est un terrain complètement plat. De cette façon, le bord de la piscine sera droit et au même niveau que le sol, ce qui empêchera la saleté et le sol environnant de pénétrer dans la piscine lorsqu’il pleut, ce qui se produirait à proximité d’une pente.

Alors que faire avec les jardins qui font partie d’un terrain vallonné ? Ne vous inquiétez pas, ils ne sont pas destinés à rester sans piscine pour toujours, en fait, les piscines en sous-sol viennent à votre secours. Vous n’avez donc pas à vous soucier de rehausser la partie la plus basse de la pente, mais vous pouvez simplement enterrer la partie de la piscine dans la partie la plus haute de la pente.

Terrain rocheux

Un autre défi intéressant lors de l’installation d’une piscine est la réalisation de l’excavation. Avec une piscine creusée, la taille de la piscine ne peut être supérieure à celle de l’excavation que vous pouvez faire, ce qui signifie que vous devrez peut-être faire des compromis sur la taille si le sol est rocheux ou difficile à creuser.

Dans ce cas, une piscine creusée vous permet d’éviter de faire des excavations profondes et d’imposer des limites à la taille de la piscine.

Le sous-sol

Un autre élément à ne pas sous-estimer est l’infrastructure urbaine qui pourrait traverser votre terrain : câbles, tuyaux ou tunnels pourraient limiter la profondeur de votre piscine.

Toutefois, cela ne signifie pas que vous devez nécessairement opter pour une piscine hors-sol ! Au lieu de cela, vous pouvez calculer la profondeur maximale disponible et installer une piscine creusée. L’effet esthétique sera très satisfaisant, surtout si vous prenez soin du périmètre.

Quel que soit le type de jardin auquel vous avez affaire, les piscines semi-enterrées vous offrent la possibilité de créer un aménagement à plusieurs niveaux. Elles sont idéales pour concevoir une zone de piscine avec une terrasse surélevée ou un bain à remous, ou une zone avec des sièges sur les côtés de la piscine.

Installation et coût

Comme nous l’avons mentionné, l’installation d’une piscine semi-enterrée diffère de celle d’une piscine enterrée par la quantité de structure qui est effectivement placée dans le sol.

Les coûts de la structure sont les mêmes que ceux des deux autres types.

Les coûts d’installation, en revanche, dépendront du type de structure que vous choisirez et de la manière dont vous déciderez de la réaliser. Une piscine creusée peut coûter le même prix qu’une piscine enterrée en termes de travaux d’installation. La différence se fera au niveau des matériaux choisis pour recouvrir la partie qui sort du sol.

Seraphinite AcceleratorOptimized by Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.